Vigilance : Feux de forêt

Feux de forêt
campagne interministérielle

La campagne interministérielle de sensibilisation aux bons comportements pour éviter les feux de forêt et de végétation est en place depuis le mois de juin via le site  :  feux-foret.gouv.fr

 

Ayons les bons réflexes pour éviter les départs de feu

9 feux de forêt sur 10 dix sont d’origine humaine et pourraient être évités en adoptant les bons réflexes :

  • Vous êtes fumeur ? Le bon réflexe, c’est de jeter vos mégots dans un cendrier. Si vous fumez dans votre voiture, soyez vigilant, les cendres incandescentes peuvent partir depuis une fenêtre ouverte.
  • Vous organisez un barbecue ? Le bon réflexe, c’est d’être sur une terrasse chez soi plutôt qu’en pleine nature, loin de l’herbe et des broussailles qui peuvent s’enflammer.
  • Vous bricolez en plein air ? Le bon réflexe c’est de travailler loin de la végétation et d’avoir un extincteur à portée de main. Pensez également à entretenir et débroussailler votre jardin tout au long de l’année.

Le risque de départ de feu est encore plus important ces dernières semaines, alors que plusieurs départements sont en état de sécheresse sévère.

En cas d’incendie, j’appelle le 18, le 112 ou le 114 (pour les personnes sourdes ou malentendantes) et je reste à l’abri dans une habitation.

☞ page DREAL sur la prévention des incendies de forêt

CHENEVIER Marie
Chargée de mission forêt agriculture à la CCT
Tel : 07 57 08 95 51
Mail : m.chenevier@cdctrieves.fr  
Web : www.cc-trieves.fr 

Vigilance : Moustique tigre

Moustique tigre en Auvergne-Rhône-Alpes
agissons ensemble !

Le risque sanitaire

    • Potentiellement vecteur des maladies de la dengue, du chikungunya, ou du Zika, il présente un risque de santé publique. L’ARS et Santé publique France sont en charge de la gestion de ce risque sanitaire.

    Les raisons d’appliquer les gestes pour lutter contre le moustique tigre :

      • La nuisance quotidienne
      • Le moustique se développe dans tous les contenants qui peuvent accumuler quelques gouttes d’eau !
      • Et comme il y en a partout, ce n’est qu’en unissant les forces et en mettant en œuvre des gestes simples qu’il est possible de réduire sa nuisance.
      • Les collectivités publiques ont en charge la gestion des nuisances dans l’espace public.
        Dans l’espace privé, c’est l’occupant qui doit agir.
      • Collectivités, particuliers et professionnels, CHACUN, en adoptant des gestes simples, doit participer à cette lutte !
      • Le moustique tigre vit dans un périmètre de 150m !
        S’il vous pique, c’est qu’il est né chez vous ou autour de chez vous !

    Pour limiter les nuisances qu’il occasionne :

    3 recommandations indispensables dans les espaces privés et publics pour lutter contre sa prolifération :

      • ranger, vider et couvrir tous les contenants dans lesquels l’eau s’accumule.

     

    ARS ARA
    241 rue Garibaldi
    CS 93383 – 69418 Lyon cedex 03
    04 72 34 74 00
    www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr
    mail : ars-ara-lav@ars.sante.fr

    Sécheresse – Alerte niveau 4 “Crise”

    Trièves-Matheysine est déclarée en
    alerte sécheresse “Crise”

    ☞ ARRÊTÉ Préfectoral N°38-2022-07-22-00002

    Le niveau 4 d’alerte Sécheresse impose notamment les ☞ restrictions suivantes sur les usages de l’eau :

    Pour tous :

    • Interdiction de tout prélèvement d’eau ou usage domestique non sanitaire de l’eau quelque soit la ressource en eau (hors eau pluviale récupérée) ;
    • Interdiction du lavage des voitures ;
    • Interdiction de nettoyer façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées sauf si réalisé par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel ou impératif sanitaire ou sécuritaire ;
    • Interdiction du remplissage des piscines à usage privé ;
    • Interdiction de la remise à niveau des piscines à usage privé ;
    • Interdiction de prélèvement pour les piscines ouvertes au public sauf renouvellement, remplissage et vidange soumis à autorisation auprès de l’ARS ;
    • Interdiction d’arrosage des pelouses et massifs fleuris ;
    • Interdiction d’arrosage des espaces verts publics ;
    • Interdiction d’arrosage des jardins potagers de 09HOO à 20HOO ;
    • Interdiction d’arrosage des stades et terrains de sport ;
    • Interdiction de remplir ou maintenir le niveau des plans d’eau de loisir à usage personnel ;
    • Le débit naturel entrant doit être intégralement restitué à l’aval pour l’alimentation d’étangs ou de réserves installés sur des cours d’eau ;
    • Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques entraînant des lâchers d’eau ;
    • Interdiction des travaux dans le lit du cours d’eau.

    Pour l’usage économique :

    • Suppression du débit dérivé alimentant les plans d’eau et des étangs par rapport au débit dérivé autorisé ;
    • Interdiction de laver les voiries (hors impératifs sanitaires ou sécuritaire) ;
    • Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur l’eau potable dans la mesure où cela est techniquement possible.
    • Interdiction d’arrosage des golfs (hors green et départs) ;
    • .Interdiction d’arrosage greens et départs des golfs de 8h à 20h ;

    Pour l’agriculture :

    • Interdiction des prélèvements agricoles non domestiques autorisés pour l’irrigation hors :
      • cultures spécialisées (Maraîchage -dont légumes de plein champ-, pépinères , horticulture, plantes en pot, cultures hors-sol, gazon en plaques et petits fruits}, baisse de 50% ;
      • utilisation d’un outil de pilotage de l’irrigation et équipé d’un système d’irrigation localisée, économe, et déclarés à l’administration, baisse de 50 % ;
      • prélèvements agricoles domestiques déclarés à l’administration ;
      • prélèvements en canaux d’irrigation déclarés à l’administration, application de mesures spécifiques ;
      • Irrigation dans les unités de gestion souterraines ou les grands cours d’eau, baisse de 64 % ;
    • Pour l’irrigation des cultures intermédiaires pièges à nitrate (CIPAN), un seul tour ‘eau autorisé pour la levée des cultures ;
    • Interdiction d’irriguer les cultures intermédiaires à valorisation énergétique (CIVE) ;
    • Interdiction de prélèvement pour les autres prélèvements agricoles (hors irrigation ou assimilés domestiques).

     

    Sécheresse – alerte renforcée – niveau 3

    ☞ ARRÊTÉ Préfectoral N°38-2022-07-07-00001

    Trièves-Matheysine est déclarée en alerte sécheresse renforcée.

    Le niveau 3 d’alerte renforcée impose notamment les restrictions suivantes sur les usages de l’eau :

    Pour tous :

    • Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles ;
    • Interdiction de nettoyer façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées sauf si réalisé par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel ;
    • Interdiction du remplissage des piscines de plus de 1 m³ à usage privé, la remise à niveau est interdite de 18h à 9h ;
    • Interdiction d’arrosage des pelouses et massifs fleuris ;
    • Interdiction d’arrosage des espaces verts publics de 07H00 à 23H00 ;
    • Interdiction d’arrosage des jardins potagers de 09H00 à 20H00 ;
    • Interdiction d’arrosage des stades et terrains de sport, de 11H00 à 18H00 ;
    • Interdiction de remplir ou maintenir le niveau des plans d’eau de loisir à usage personnel ;
    • Le débit naturel entrant doit être intégralement restitué à l’aval pour l’alimentation d’étangs ou de réserves installés sur des cours d’eau ;
    • Réduction de 50 % ou interdiction de 09h à 20h de tout prélèvement d’eau ou usage domestique de l’eau ;
    • Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques entraînant des lâchers d’eau ;
    • Interdiction des travaux dans le lit du cours d’eau.

    Pour l’usage économique :

    • Suppression du débit dérivé alimentant les plans d’eau et des étangs par rapport au débit dérivé autorisé ;
    • Interdiction de laver les voiries (hors impératifs sanitaires ou sécuritaire) ;
    • Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur l’eau potable dans la mesure où cela est techniquement possible.
    • Interdiction d’arrosage des golfs (hors green et départs) ;
    • Interdiction d’arrosage greens et départs des golfs de 8h à 20h ;

    Pour l’agriculture :

    • Baisse de 50 % des prélèvements agricoles non domestiques autorisés pour l’irrigation hors :
      • cultures spécialisées (Maraîchage -dont légumes de plein champ-, pépinières , horticulture, plantes en pot, cultures hors-sol, gazon en plaques et petits fruits)
      • utilisation d’un outil de pilotage de l’irrigation et équipé d’un système d’irrigation localisée, économe, et déclarés à l’administration, baisse de 25 % ;
      • prélèvements agricoles domestiques déclarés à l’administration ;
    • Pour l’irrigation des cultures intermédiaires, un seul tour ‘eau autorisé pour la levée des cultures ;
    • Pour les autres prélèvements agricoles (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction de prélever de 09h à 20h.

    Pour l’industrie et l’artisanat :

    • Baisse de 50 % des prélèvements industriels ou artisanaux non domestiques autorisés pour leur usage économique hors :
      • Autorisations installations classées pour l’environnement disposant de mesures spécifiques sécheresse ;
      • Installations classées pour l’environnement ayant déjà diminué au maximum leur prélèvement économique ;
      • Installations classées pour l’environnement prélevant moins de 7000 m³ sur le réseau d’eau potable ;

    Pour les gestionnaires de réseau d’eau potable :

    • Renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable, transmission des données à l’administration ;
    • Interdiction de laver les réservoirs d’eau potable hors dérogation sanitaire du préfet ;

     

    Afin de soulager la ressource et de retarder un éventuel renforcement des restrictions, chacun est appelé à une gestion économe de l’eau que ce soit à partir des prélèvements dans les cours d’eau, les nappes ou les réseaux de distribution d’eau publics, et cela sur l’ensemble du département. La sécheresse sur notre département est importante, ce sont les efforts de chacun qui permettront de ne pas l’aggraver par nos prélèvements.

     

    http://www.isere.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Eau/Secheresse2/Secheresse

    Fermeture RD34 entre Roissard et Lavars

    “Trail des passerelles du Monteynard 2022” 
    09/07/2022

    Le 09/07/2022, sur RD34 du PR 5+0393 au PR 10+0264 (Roissard et Lavars) la circulation des véhicules est interdite de 9h45 à 11h30 et de 17h15 à 19h15 .

    Pour permettre le bon déroulement de l’épreuve sportive “Trail des
    passerelles du Monteynard 2022″ empruntant un itinéraire dans le département de l’Isère et pour assurer la sécurité des usagers de la voie, des organisateurs de l’épreuve, des personnels sur l’itinéraire de la course, et des concurrents :


    Le 09/07/2022, une déviation est mise en place de 9h45 à 11h30 et de 17h15 à 19h15 pour tous les véhicules. Cette déviation emprunte les voies suivantes :
    D34A du PR 0 au FIN (Lavars) situés en et hors agglomération, D526 du
    PR5+0764 au PR0 (Clelles et Lavars) situés en et hors agglomération, D1075 du PR136+0795 au PR122+0428 (Roissard, Saint-Martin-de-Clelles, Monestier-de- Clermont, Clelles et Saint-Michel-les-Portes) situés hors agglomération et D34 du PR0 au PR5+0353 (Roissard et Monestier-de-Clermont) situés en et hors agglomération.

    voir arrêté préfectoral

    Lutte contre l’Ambroisie

    « C’est le moment »
    … de repérer et détruire les foyers d’ambroisie
    présents sur votre commune

    L’ambroisie est de retour sur l’ensemble de la région Auvergne-Rhône-Alpes (stade végétatif plus ou moins avancé selon les secteurs).

    Afin de lutter contre cette plante, il est essentiel d’identifier les foyers d’ambroisie et les sites « à risque » présents sur votre territoire. Il conviendra de veiller à la destruction de ces foyers avant le pic de pollinisation (cf. site pollens.fr pour une première estimation des dates de début de pollinisation de l’ambroisie).

    Merci de signaler d’éventuels foyers sur la commune à la mairie.

    A noter :

    Conséquences des conditions chaudes et sèches du début 2022, les moissons des cultures d’hiver ont débutées avec 2 à 3 semaines d’avance et permettent ainsi un développement précoce des ambroisies dans les parcelles agricoles récoltées. Ce risque est par ailleurs amplifié par les pluies observées ces derniers jours.

    L’équipe Ambroisie de FREDON Auvergne-Rhône-Alpes

    FREDON Auvergne-Rhône-Alpes est missionnée par l’ARS pour animer et coordonner le plan de lutte contre l’ambroisie en région.

     

    Accéder au portail de lutte contre

    l’ambroisie en Auvergne-Rhône-Alpes

    3e plan de protection de l’atmosphère (PPA) – enquête publique

    Du lundi 20 juin au vendredi 29 juillet 12h,
    la préfecture de l’Isère organise une enquête publique
    concernant le projet de 3eme plan de protection de l’atmosphère
    (PPA) Grenoble Alpes Dauphiné

    Il s’agit d’un vaste plan d’actions qui vise à améliorer la qualité de l’air notamment en réduisant les émissions polluantes et donc à mieux protéger la santé des populations sur un territoire étendu comprenant 297 communes.

    Ce projet de plan soumis à l’enquête a été élaboré par l’État, en associant l’ensemble des collectivités et acteurs du territoire. Il prévoit au total 32 actions, concernant l’Industrie, la Mobilité et l’Urbanisme, le Résidentiel-tertiaire, l’Agriculture, la Communication et les Contrôles. Ce plan, une fois approuvé, constituera la stratégie locale de lutte contre la pollution de l’air pour les 5 prochaines années.

    Cette enquête publique constitue une étape importante de la démarche engagée. Elle permet de faire connaître le projet de plan, ainsi que l’évaluation de ses effets potentiels au grand public et offre la possibilité à chacun de faire part de ses observations. Dans cet objectif, le dossier support de cette enquête, le registre électronique, ainsi que l’ensemble des modalités de participation sont mis à disposition sur ce lien.

    voir arrêté préfectoral

    Alerte Sécheresse + Vigilance Incendie

    L’arrêté préfectoral Sécheresse n°38-202205-18-00003 du 18 mai 2022 a été étendu géographiquement sur le territoire de l’Isère :
    AP_38-2022-06-16-00006

     

    Il est doublé d’une campagne de sensibilisation aux risques de départs d’incendie : voir dossier de presse

    Ayons les bons réflexes pour éviter les départs de feu !

    9 feux de forêt sur 10 dix sont d’origine humaine et pourraient être évités en adoptant les bons réflexes :

    • Vous êtes fumeur ? Le bon réflexe, c’est de jeter vos mégots dans un cendrier. Si vous fumez dans votre voiture, soyez vigilant, les cendres incandescentes peuvent partir depuis une fenêtre ouverte.
    • Vous organisez un barbecue ? Le bon réflexe, c’est d’être sur une terrasse chez soi plutôt qu’en pleine nature, loin de l’herbe et des broussailles qui peuvent s’enflammer.
    • Vous bricolez en plein air ? Le bon réflexe c’est de travailler loin de la végétation et d’avoir un extincteur à portée de main. Pensez également à entretenir et débroussailler votre jardin tout au long de l’année.

    Le risque de départ de feu est encore plus important ces dernières semaines, alors que plusieurs départements sont en état de sécheresse sévère.

    En cas d’incendie, j’appelle le 18, le 112 ou le 114 (pour les personnes sourdes ou malentendantes) et je reste à l’abri dans une habitation.

    Plus d’informations : feux-foret.gouv.fr

    Épisode de pollution de l’air à l’ozone (O3) sur le bassin grenoblois

    Activation de la procédure préfectorale
    d’information-recommandation
    Grenoble, le vendredi 17 juin 2022

    Afin de protéger la population des effets du pic de pollution et de réduire les sources d’émissions polluantes, le préfet de l’Isère formule les recommandations suivantes (voir arrêté Préfectoral) :

    Recommandations aux personnes sensibles et vulnérables :
    Éloignez vous des grands axes routiers aux périodes de pointes ;
    Éloignez vos enfants de la pollution automobile ;
    Limitez les sorties durant l’après-midi (13h-20h)
    Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) en plein air, celles à l’intérieur peuvent être maintenues ;
    En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin.

    Recommandations aux usagers de la route :
    Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants : vélo, transports en commun, covoiturage, etc. Pour les entreprises, adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail ;
    S’abstenir de circuler avec un véhicule de norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R 311-1 du code de la route) ;
    Éviter la conduite agressive ; entretenir régulièrement son véhicule ;
    Abaisser sa vitesse de 20 km/h sur les voies pour lesquelles la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 90 km/h.
    Abaisser sa vitesse à 70 km/h sur les voies pour lesquelles la vitesse maximale autorisée est égale à 80 km/h.

    Recommandations à l’ensemble de la population :
    Ne pas utiliser les foyers ouverts d’appoint, les appareils de chauffage au bois d’appoint de type inserts, poêles, chaudières installés avant 2000 et les groupes électrogènes ;
    Maîtriser la température de son logement (chauffer sans excéder 18°C) ;
    Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, ne pas utiliser d’outils non électriques (tondeuses, taille, haie, etc.) ni de solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile, etc.)

    • Rappel : il est interdit de brûler des déchets.

    Alerte Sécheresse

    voir arrêté préfectoral n°38-202205-18-00003 du 18 mai 2022 (dispositions valables au plus tard jusqu’au 15 juillet 2022)

    Au vu des niveaux d’eau anormalement bas des cours d’eau et des aquifères, Trièves-Matheysine est déclarée en situation d’ALERTE.

    Le niveau 2 d’alerte impose notamment les restrictions suivantes sur les usages de l’eau :

    • Pour tous :

    Interdiction du lavage des voitures hors stations professionnelles ;

    Interdiction de nettoyer façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées sauf si réalisé par une collectivité ou une entreprise de nettoyage professionnel ;

    Interdiction du remplissage des piscines de plus de 1 m³ à usage privé, la remise à niveau est interdite de 18h à 9h ;

    Interdiction d’arrosage des pelouses et massifs fleuris publics et privés, des espaces verts publics, des jardins potagers, des stades et terrains de sport, de 11H00 à 18H00 ;

    Interdiction de remplir ou maintenir le niveau des plans d’eau de loisir à usage personnel ;

    Le débit naturel entrant doit être intégralement restitué à l’aval pour l’alimentation d’étangs ou de réserves installés sur des cours d’eau ;

    – Réduction de 25 % et interdiction de 11h à 18h de tout prélèvement d’eau ou usage domestique de l’eau (par exemple les puits privés) ;

    Interdiction de manœuvrer des ouvrages hydrauliques entraînant des lâchers d’eau ;

    Interdiction des travaux en cours d’eau.

    • Pour les usages économiques :

    Réduction de moitié du débit dérivé alimentant les plans d’eau et des étangs par rapport au débit dérivé autorisé ;

    – Interdiction de laver les voiries (hors impératifs sanitaires ou sécuritaire) ;

    Interdiction de faire fonctionner les fontaines publiques en circuit ouvert sur l’eau potable dans la mesure où cela est techniquement possible ;

    Interdiction d’arrosage des golfs (hors green et départs).

      • Pour l’agriculture :

    Baisse de 25 % des prélèvements agricoles non domestiques autorisés pour l’irrigation hors :

          1. cultures spécialisées (Maraîchage -dont légumes de plein champ-, pépinères, horticulture, plantes en pot, cultures hors-sol, gazon en plaques et petits fruits)
          2. utilisation d’un outil de pilotage de l’irrigation et équipé d’un système d’irrigation localisée et économe (goutte à goutte, micro-aspersion…), et déclarés à l’administration ;
          3. prélèvements agricoles domestiques déclarés à l’administration ;

    Pour l’irrigation des cultures intermédiaires, un seul tour d‘eau est autorisé pour la levée des cultures ;

    Pour les autres prélèvements agricoles (hors irrigation ou assimilés domestiques) interdiction de prélever de 11h à 18h.

    • Pour l’industrie et l’artisanat :

    Baisse de 25 % des prélèvements industriels ou artisanaux non domestiques autorisés pour leur usage économique hors :

            1. Autorisations installations classées pour l’environnement disposant de mesures spécifiques sécheresse ;
            2. Installations classées pour l’environnement ayant déjà diminué au maximum leur prélèvement économique ;
            3. Installations classées pour l’environnement prélevant moins de 7000 m³ sur le réseau d’eau potable ;

     

    • Pour les gestionnaires de réseau d’eau potable :

    – Renforcement du suivi des niveaux des captages et des forages d’eau potable, transmission des données à l’administration ;

    – Interdiction de laver les réservoirs d’eau potable hors dérogation sanitaire du préfet ;

    • Pour l’usage neige de culture :

    Réduction de 25 % du prélèvement pour le remplissage des retenues collinaires si présence de compteurs, sinon interdiction de remplissage entre 6h et 22h ;

    – Interdiction de faire fonctionner des enneigeurs prélevant en direct dans le milieu naturel ou sur réseau eau potable ou via un réseau interconnecté avec un réseau eau potable.

    Les usages non prioritaires de l’eau à partir du réseau d’eau potable peuvent être limités par décision de la structure compétente en eau potable.

     

    Afin de soulager la ressource et de retarder un éventuel renforcement des restrictions, chacun est appelé à une gestion économe de l’eau que ce soit à partir des prélèvements dans les cours d’eau, les nappes ou les réseaux de distribution d’eau publics, et cela sur l’ensemble du département. La sécheresse sur notre département est importante, ce sont les efforts de chacun qui permettront de ne pas l’aggraver par nos prélèvements.

    Pour tout renseignement complémentaire vous pouvez contacter le Service Environnement de la Direction Départementale des Territoires.

    Enquête publique – 3e Plan de protection de l’atmosphère de Grenoble Alpes Dauphiné

    Le projet de révision du Plan de Protection de l’Atmosphère de Grenoble-Alpes-Dauphiné est mis à l’enquête publique du 20 juin 2022 au 29 juillet 2022

    voir arrêté préfectoral et avis aux communes

    Le dossier relatif au projet de révision du plan est téléchargeable à l’adresse.

    Des informations complémentaires peuvent être demandées au service en charge de l’élaboration du PPA, la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement Auvergne-
    Rhône-Alpes, auprès de Mathias PIEYRE, chef de l’unité départementale de l’Isère de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, ppa- grenoble .dreal-ara@developpement-durable.gouv.fr , 04 76 69 34 34.

    Aucune permanence ne se tiendra dans notre commune. Pendant la durée de l’enquête, des observations et propositions pourront être formulées :
    – sur les registre d’enquête publique ouvert à cet effet dans les lieux mentionnés
    – par correspondance adressée au président de la commission d’enquête domicilié à la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, unité départementale de l’Isère, 17 boulevard Joseph Vallier 38030 Grenoble
    cedex 02, siège de l’enquête ;
    sur le registre dématérialisé à l’adresse.
    – par courrier électronique à l’adresse suivante : ppa-grenoble-alpes-dauphine@mail.registre-numerique.fr

     

    Révision du Plan Communal de Sauvegarde

    Ci-joint le document du Plan Communal de Sauvegarde – révision mai 2022

    Le Plan Communal de Sauvegarde a pour but de lister les actions et moyens à mettre en œuvre en cas d’accident majeur (glissement de terrain, chutes de rochers, neiges abondantes, inondations, séisme, incendie, accident sur RD1075, sur pipeline Éthylène, etc…

    De nombreuses personnes de la commune assument des responsabilités dans de tels cas de force majeure.

    D’autres risques plus généraux liés aux barrages, aux activités chimique ou nucléaire ne sont pas listés ici car de la responsabilité de l’échelon départemental ou régional (Préfectures), ou national. Dans ces cas les mêmes structures et moyens seront mis à disposition des autorités compétentes.

    Enquête publique RD 1075 – Prolongation et réunion publique

    L’enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique relative au projet d’aménagement de la RD 1075, est prolongée jusqu’au vendredi 11 février 2022 (clôture de l’enquête à 17h00), soit pour une durée de 7 jours, afin de permettre une meilleure information du public en particulier par l’organisation d’une réunion publique et la tenue de permanences supplémentaires assurées en mairies par les membres de la commission d’enquête.

    La réunion publique se tiendra le jeudi 03 février 2022 à 18h00, à l’adresse suivante :
    Salle des fêtes
    Chemin de la Condamine de Ladray
    38930 Clelles

    ==> voir arrêté préfectoral

     

    Épisode de pollution de l’air aux particules fines (PM10) – 26/01/2022

    Compte tenu des prévisions émises par Atmo Auvergne Rhône-Alpes, la procédure préfectorale d’information-recommandation est activée à compter de ce jour pour le bassin grenoblois.

    Afin de protéger la population des effets du pic de pollution et de réduire les sources d’émissions polluantes, le préfet de l’Isère formule les recommandations suivantes :

    ==> voir Recommandations préfectorales

    AVIS d’enquête Publique – aménagement de la route Départementale RD 1075

    Enquête publique relative au projet d’aménagement de sécurité de la RD 1075 portant sur la déclaration d’utilité publique conjointement à
    l’enquête parcellaire relative à l’opération

    ll sera procédé, sur le territoire des communes de Roissard, Saint-Martin-de-Clelles, Clelles, Saint-Michel-les-Portes, Lalley, Le Percy, Le Monestierdu-
    Percy et Saint Maurice-en-Trièves, du lundi 03 janvier 2022 (début de l’enquête à 09h00) au vendredi 04 février 2022 (clôture de l’enquête à
    17h00), soit pendant 33 jours consécutifs, à une enquête publique préalable à la déclaration d’utilité publique conjointement à l’enquête parcellaire
    relative à l’opération, dans le cadre du projet d’aménagement de sécurité de la RD 1075.

    Préfecture de l’Isère
    Direction des Relations avec les Collectivités
    Bureau du droit des sols et de l’animation juridique

    ==> voir avis Préfecture

    ==> voir plateforme Information / dépôt d’Observations à l’enquête ;

    ==> voir Motion 1 du Conseil Municipal de St Martin de C. (19/07/2021)

    ==> voir Motion 2 du Conseil Municipal de St Martin de C.

    Covid-19 – Nouvel arrêté Préfectoral – Reprise du port du masque

    Arrêté Préfectoral  n° 38-2021-11-19-00001

    Le port du masque est obligatoire dans le département de l’Isère pour les personnes âgées de onze ans ou plus. Le présent arrêté entre en vigueur à compter du 20 novembre 2021à 08h00.

    A l’extérieur :

    • dans un rayon de 50 m aux abords des écoles, aux horaires d’arrivée et de départ des élèves, des gares ferroviaires et routières, des espaces extérieurs des centres commerciaux, des lieux de culte au moment des offices et des cérémonies ;
    • dans tout rassemblement, manifestation, réunion ou activité organisés sur la voie publique ; dans les lieux de festivals et de spectacles ;
    • dans les marchés, brocantes et ventes au déballage ; dans les files d’attente.

    A l’ intérieur des établissements recevant du public soumis au pass-sanitaire listés ci-dessous : les salles d’auditions, de conférences, de réunions ;

    • les chapiteaux, tentes et structures ;
    • les salles de concerts et de spectacles ; les cinémas ;
    • les établissements sportifs, clos .et couverts ; les salles de jeux, escape-games, casinos ;
    • les foires et salons ;
    • les musées et salles d’exposition temporaire ; les bibliothèques ;
    • les bars et restaurants lors des déplacements à l’intérieur de l’établissement ;
    • les établissements de plein air (stades…).

    ==> voir arrêté préfectoral